Le conseil municipal de mercredi 24 janvier était très léger. Toutefois deux points méritent notamment d’être portés à la connaissance des saint-avertinois

 Délibération 2 : autorisation d’engagement, de liquidation et de mandatement des dépenses d’investissement dans la limite d’un quart des crédits ouverts au budget 2017.

 En ironisant, c’est un peu un « shutdown » local – sans les risques de cessation de paiement ! L’absence de vote du budget 2018 oblige la municipalité à faire procéder à ce vote. Bien que contre la politique menée, il ne nous paraissait pas opportun de voter contre cette délibération permettant de poursuivre les travaux engagés et de payer les entreprises intervenants sur notre commune.

  Délibération 10 portant sur une convention de prestations de services de balayage mécanique avec Tours Métropole et délibération 11 portant sur une convention constitutive d’un groupement de commandes de balayage mécanique.

 Pour faire simple : l’art d’externaliser vers le privé un service assuré historiquement par des employés du service publique – mais seulement dans un an ! En effet, la 1 ère délibération autorise la commune à faire intervenir les services de la métropole pour assurer le balayage de nos voiries : nous comprenons et sommes pour la mutualisation des services. La 2 ème délibération autorise à l’issue de la période de validité de la précédente soit un an), d’adhérer à un groupement de commande de prestation de balayage nécessitant une procédure respectant les marchés publics. Ainsi en deux délibérations sans discussion préalable, un service est externalisé. Sans explication, ni justification (qui aurait pu justifier cela), nous nous sommes abstenus.

 

Restant à votre disposition