Le conseil municipal a principalement porté sur la révision du PLU (plan local d'urbanisme).

PLU
Les saint-avertinois savent ils vraiment que le plan local d'urbanisme est en cours de modification depuis 2007? Parce que la majorité semble dire que leur choix d'urbanisme (pavillon, le tout voiture, plateau sans centre de vie, peu de logement accessible, peu de place A l'environnement), est celui de nos concitoyens.
Nous pensons autrement et lors du débat du cm de mercredi nous avons relayé et défendu d'autres idées notamment sur
- l'environnement
- le transport
- les circulations douces
- et bien-sûr le logement
Pour l'environnement, il est triste que le règlement du PLU soit aussi peu ambitieux : à peine une incitation a la récupération d'eau, une phrase sur les circulations douces, un mot sur les énergies renouvelables, rien sur le compostage, bref, aucune d'obligation à peine quelques  incitations. Et le seul argument faux que l'on nous avance : ce n'est pas possible réglementairement ! 
Pour les circulations douces, le nouveau PLU est un aveu  d'échec : un axe Nord Sud initialement prévu dans les dossiers d'aménagement de la Zac de l'hormeau a disparu, et aucun nouvel axe n'est prévu pour les prochaines années.
Pour le transport [un article détaillé sera prochainement mis en ligne]
Logements sociaux

Cette révision s’appuie en partie sur les obligations imposées par la loi ALUR,  cette dernière introduisant en autre la densification des territoires déjà urbanisés.

Pourquoi cette obligation ? Tout d'abord pour  la préservation de l'environnement,il est nécessaire de limiter  l'étalement urbain, de rapprocher les gens des lieux d'activités (notamment l'agglomération)et de reduire ainsi les déplacements en voiture  .
D'autre part pour notre commune,c'est un outil précieux pour respecter la loi  SRU.
En effet Saint-Avertin a un manque reconnu de logements locatifs et encore plus à caractère social.Ces 15 derniers années, la majorité a choisi de favoriser essentiellement les zones pavillonnaires ce qui limite maintenant les territoires pouvant être réservés à des logements  locatifs et sociaux, de fait la commune ne peut que  densifier.
Pour les qq autres délibérations significatives du CM, voici ce que l'on peut retenir :
- le quotient familial à saint-avertin est ce possible ? OUI quand là CAF l'impose à la majorité actuelle pour l'accueil des jeunes enfants. Alors pourquoi pas pour d'autres tarifs ?
- le transfert de 38 agents municipaux vers l'agglomération ? C'est une des conséquences concrètes du passage espéré en métropole. Cela donne de nouvelles perspectives de carrière pour les agents, des complémentarités techniques et financières pour toutes les communes, mais un vrai enjeu d'avenir. Un symbole que nous avons proposé et qui a été rejeté avec un brin de dérision par le maire : St Avertin perd 10% de ses effectifs, pourquoi ne pas supprimer d'ici 3 ans, un poste d'adjoint et faire ainsi des économies ? Est ce si difficile d'être exemplaire ?
- approbation du SAGE (schéma d'aménagement et de gestion des eaux) pour Le Cher : si peu de temps passé sur un bien universel comme l'eau !! Rappelons que le principal et primordial enjeu pour notre commune, c'est diminuer notre pompage dans la nappe du cenomanien, ce que nous avons défendu depuis 10 ans et obtenu avec la connection avec Tours. Le second est la prise en compte du risque inondation qui a été abordé dans de précédents conseils municipaux.
Pour plus d'information :