L'ordre du jour était léger au regard du précédent ce qui a permis de débattre plus longuement sur le projet de Cangé.
Auparavant lors de la délibération 9 relative à  l'ADMR, nous avons rappelé que cette association loi 1901 d'aide à la personne ( il y en a  45  dans le département avec plus de 1000 salariés )  dont Pierre CARLIER, membre de SAA, est président sur Tours. L'association de Tours prenant de l'ampleur (elle crée environ 1 emploi par mois depuis quelques années) et afin de se rapprocher au plus près des personnes aidées et du personnel aidant, cette association de Tours s'est répartie en plusieurs associations locales dont celle de Saint-Avertin avec pour président Jean-Pierre Massé et Trésorier Pierre Carlier. Une permanence hebdomadaire sera tenue désormais par une responsable de secteur de l'ADMR. 

L'ADMR est une association, non lucrative, laïque, apolitique (même si on y trouve une majorité de gens de nos idées!).

Nous avons aussi rappelé notre regret que certaines villes de l'agglo baissent les subventions aux associations et en même temps, leur demandent un loyer pour les locaux qu'elles occupaient gracieusement jusqu'à maintenant !

Sur le projet de Cangé, nous avons rappelé nos différentes interventions des derniers mois, pour montrer que nous restons une opposition constructive et attentive. Ainsi au conseil municipal du 21 mai 2014, nous nous étions abstenus face à la proposition du maire de valider le permis de démolir de la maison du gardien, proposant qu'elle soit convertie en maison d'art, par exemple. Aujourd'hui nous avons la satisfaction que cette question soit d'actualité. Nous serons attentifs sur ce point.

Lors du conseil municipal du 15 oct 2014, à l'occasion de l'élection du conseil local des jeunes, nous avions demandé des nouvelles sur la construction de la Maison des Jeunes, proposant de l'envisager à Cangé. A l'époque le maire commençait à se poser la question sur la pertinence, en effet de la maintenir à la Bellerie. Nous avions aussi proposé que le conseil des jeunes soit sollicité sur le projet de Cangé. La consultation auprès des jeunes de Saint-Avertin a confirmé que nos deuxpropositions étaient pertinentes et non prématurées comme il nous l'avait été fait remarquer à l'époque.

Lors du DOB (débat d'orientation budgétaire) du 19 nov 2014, nous avions aussi demandé une présentation par la mairie du "projet de Cangé". Les documents transmis nous satisfont. Toutefois, lors du conseil du 17 décembre 2014 et du 15 avril 2015, nous avons souhaité qu'il y ait consultation et concertation sur ce projet de la population et notamment des riverains. Il semble que ce soit prévu ce semestre.

Enfin, Lionel est revenu en complément sur le projet de Cangé, très important pour l'avenir. Il a souligné l'importance de la mise en cohérence des différents quartiers de la ville de Saint-Avertin. Il s'est félicité certes de la décision de l'équipe municipale en place de renforcer la centralité du domaine de Cangé, en en faisant un pôle "jeunesse et culture" important, autour de la médiathèque, des écoles municipales d'art et de ma Maison des Jeunes. Cela s'ajoutera, à terme, au renforcement du "pôle sportif" de la Bellerie.

Il a toutefois indiqué qu'il existe, en parallèle, un risque latent, pas toujours très visible, de dévitalisation du centre-ville de Saint-Avertin : prenons garde que le logement, certes nécessaire, n'y supplante pas peu à peu la diversité de l'offre commerciale, ni la diversité des activités proposées, sous peine de lente dévitalisation. De ce point de vue, la dévolution des locaux qui seront libérés par les ateliers d'arts plastiques au théâtre de l’Éphémère est un engagement à la satisfaction duquel nous resterons attentifs.
Il a également insisté sur la nécessité, dès lors que la commune renforce son "polycentrisme" (un centre à la Bellerie, un à Cangé, un autre au Centre-ville), de travailler les réseaux entre ces centres, en lien avec les quartiers d'habitation. Le développement des transports en commun et des liaisons douces est essentiel à notre ville (y compris dans la liaison entre le "bas de la ville et le plateau). Faute de quoi les usagers continueront à utiliser massivement leur voiture, au détriment notamment des engagements de la COP21, pourtant opportunément rappelés dans le dernier bulletin municipal. En exemple, il a rappelé que les plus beaux parkings restent malgré tout ceux sur lesquels on ne voit que peu de voitures.

Nous continuerons donc à être attentifs et force proposition sur ce projet pour défendre plus de proximité, d'accessibilité (à quand la prolongation de la ligne 3 jusqu'à Cangé ?), plus d'environnement (potager pédagogique, MdJ en HQE ?).